Sciences & Co

Échec Scolaire : L’intelligence

Publié par Abdel and Co

Prof est le seul métier au monde ? Pour lequel il existe un stage professionnel obligatoire ça s’appelle la scolarité !!!
Si en neuf ans d’école on n’a pas le temps de s’apercevoir que c’est un métier dingue.
Faut vraiment être con, être dans la classe et voir le prof. galérer et dire moi je veux faire ça plus tard!!

gaspart proust

Comprendre les trois modes de pensée et les processus mentaux qui les sous-tendent:

Etre intelligent, c’est penser correctement dans un ou plusieurs des trois modes de pensée : analytique, créatif et pratique. Cette théorie triarchique de l’intelligence humaine établie par Sternberg. En effet, chaque type de situation fait appel à une forme différente d’intelligence. De plus si les enseignants encouragent un seul type d’intelligence à l’école, on sera amené à gravement sous-estimer un grand nombre d’’élèves, qui seront étiquetés comme beaucoup moins intelligents qu’ils ne le sont en réalité.


Pensée analytique

 

  • Bonne note
  • Bons résultats de tests / examens
  • Aiment l’école
  • Appréciés des enseignants
  • Bien adaptés au milieu scolaire
  • Suivent les instructions
  • Repèrent les failles des idées proposées
  • Sont naturellement critiques
  • Préfèrent souvent recevoir des instructions
Pensée créative

  • Notes moyennes à faibles
  • Résultats moyens aux tests / examens
  • Se sentent à l’étroit à l’école
  • Souvent considérés comme des casse-pieds par les enseignants
  • Ne s’adaptent pas bien au milieu scolaire
  • n’aiment pas suivre les instructions
  • Aiment proposer leurs propres idées
  • Personnes naturellement inventives
  • Aiment se débrouiller seuls
Pensée pratique

  • Notes moyennes à faibles
  • Résultats moyens aux tests / examens
  • Trouvent l’école ennuyeuse
  • Souvent considérés comme des êtres  » à part » par les enseignants
  • Ne s’adaptent pas bien au milieu scolaire
  • Aiment savoir à quoi servent les exercices et instructions
  • Aiment appliquer les idées de façon pragmatique
  • Sens commun naturel
  • Aiment se trouver dans des situations pratiques

Cette théorie a été validée et mise en pratique dans divers cadres (voir par ex. Sternberg, Wagner, Williams et Horvath, 1995) et s’est avérée utile dans les milieux éducatifs (voir par ex. Sternberg, Ferrari, Clinkenbeard et Grigorenko, 1996) celle-ci repose sur l’idée essentielle que l’intelligence ne se limite pas au QI et qu’elle est perfectible (Sternberg, 1986, 1987).

Dans le même ordre d’idée, Shirley Heath a comparé en (1983) le comportement langagier des enfants dans trois communautés différentes :

  • Trackton, communauté noire et milieux défavorisés
  • Roadville, communauté blanche et milieux défavorisés
  • Gateway, communauté blanche et classe moyen

Heath a observé que les enfants de Trackton réussissaient plutôt moins bien que les enfants de Roadville ou de Gateway dès lors qu’ils étaient scolarisés.

  • Trackton, communauté noire et milieux défavorisés

On a par exemple constaté que les parents de Trackton accordaient plus d’importance à la communication non-verbale. Pour communiquer à Trackton, il était en effet nécessaire de maitrisser des signes non verbaux, aussi bien pour les comprendre que pour transmettre.en revanche, à Roadville et à Gateway, une plus grande importance était donnée aux aptitudes verbales, ce qui correspondait mieux aux exigences de l’école. Par conséquent, les enfants de Roadville et de Gateway paraissaient plus intelligents que ceux de Trackton, mais ce n’était peut-être pas le cas en réalité. Une fois encore, la classe moyenne blanche) bénéficiât de l’adéquation entre ses valeur communautaires et les valeurs de l’école.

On peut sans trop se trompé, affirmer que la classe moyenne blanche sous-évalue l’importance de la communication non verbale. Par exemple, le nombreux enseignants sont ennuyeux et peuvent continuer de l’être année après année précisément parce qu’ils ignorent la communication non verbale de l’auditoire. Aucun élève n’a le courage de risquer une mauvaise note en disant à son enseignant qu’il est ennuyeux. De plus, cette attitude ne serait certainement pas intelligente d’un point de vue pratique. En effet, si les éducateurs étaient attentifs aux signes non verbaux, ils réaliseraient qu’ils n’arrivent pas à capter l’attention et essaieraient peut-être même d’y remédier.
En bref, les habitants de Trackton ont quelque chose à nous apprendre. Un enfant de Roadville ou de Gateway tout aussi bête à Trackton qu’un enfant de Trackton à Roadville ou Gateway. Nous devans reconnaître qu’il existe de multiples types d’intelligence.

Il est également intéressant de comparer Roadville et Gateway. Lorsque l’nfants de ces deux communautés entrent à l’école, ils sont globalement comparables. Mais en quelques années seulement, les enfants des milieux de la classe moyenne blanche de Gateway surpassent les enfants des milieux défavorisés blanc de Roadville. Que s’est-il passé ? Les enfants de Roadville auraient-ils une sorte de « déficit cumulatif héréditaire », comme certains voudraient nous le faire croire ? Nous pensons que l’explication est bien plus simple : ce que pensent communément les habitants de Roadville sur la nature de l’éducation et de l’intelligence fait paraître leurs enfants moins intelligents dans le cadre scolaire.

Par exemple, les parents de Roadville ont tendance à penser que leur rôle d’enseignant s’arrête lorsque leurs enfants entrent à l’école. A partir de ce moment-là, ils cessent d’intervenir dans l’instruction de leurs enfants. Comme beaucoup de parents des milieux socio-économiques défavorisés, ils ont eux-mêmes un faible niveau d’instruction et se sentent parfois intimidés par l’école ou mal armés pour aider leurs enfants, spécialement lorsque ceux-ci grandissent. En revanche, les parents de Gateway continuent d’intervenir pour le plus grand bien de leurs enfants.

De plus, les parents de Roadville mettent l’accent sur l’aspect mémorisation de l’intelligence, alors que ceux de Gateway encouragent le raisonnement. A mesure que les années passent que le raisonnement devient de plus en plus important, les enfants de Gateway sont plus avantagés.

Pensez a partager

Pour aller plus loin, je vous conseille ce livre qui est aussi la source :

Éduquer l’intelligence : Comment développer la pensée critique des élèves ?

A propos de l'auteur

Abdel and Co

Laisser un commentaire