Philosophie

La théorie du Cygne Noir by Autodisciple

Le youtubeur Autodisciple a fait une petite vidéo pour résumer du livre de Nassim Nicholas Taleb « Le Cygne noir »

La Théorie du Cygne noir, développée par le philosophe Nassim Nicholas Taleb, est une théorie dans laquelle on appelle cygne noir un certain événement imprévisible qui a une faible probabilité de se dérouler (appelé évènement rare en théorie des probabilités ), et qui, s’il se réalise, a des conséquences d’une portée considérable et exceptionnelle. Taleb a dans un premier temps appliqué cette théorie au monde de la finance. En effet, les événements rares sont souvent sous-évalués en termes de prix.

Un cygne noir est un événement hautement improbable doté de 3 caractéristiques principales :
Il est imprévisible, engendre des conséquences majeures et une explication a posteriori est toujours donnée
afin de rendre celui-ci plus rationnel, lui conférant ainsi une apparente et sécurisante prévisibilité.

Le succès phénoménal de la start-up Google a été un cygne noir de même que le furent les attentats
du 11 septembre 2001, la bataille de Waterloo ou la naissance du Christianisme.

Résumé de la théorie

Un cygne noir est l’illustration d’un biais cognitif. Si on ne croise et n’observe que des cygnes blancs, on aura vite fait de déduire par erreur que tous les cygnes sont blancs. C’est ce qu’ont longtemps cru les Européens avant de faire la découverte de l’existence des cygnes noirs en Australie. En réalité, seule l’observation de tous les cygnes existants pourrait nous donner la confirmation que ceux-ci sont bien toujours blancs.

Cependant, prendre le temps et les moyens d’observer tous les cygnes de la Terre avant de confirmer qu’ils sont tous blancs n’est pas envisageable. Il paraît préférable de faire la supposition hâtive qu’ils sont blancs, dans l’attente de voir la théorie infirmée par l’observation d’un cygne d’une autre couleur. Ainsi construisons-nous des raisonnements à partir d’informations incomplètes, ce qui nous conduit à aboutir à des certitudes erronées.

Paradoxalement, plus nous accumulons d’informations sujettes à ce biais, plus nous sommes susceptibles de voir ces informations infirmées par l’apparition d’un « cygne noir » totalement imprévisible.

Dès lors, toute prévision du futur et projection de probabilités apparaît comme une supercherie, et ne fait que renforcer l’impact de ces « cygnes noirs ».
Nassim Nicholas Taleb, dans Le Cygne Noir, prend pour illustrer son propos l’exemple d’une dinde que l’on nourrit chaque jour de son existence dans le but de la manger à Thanksgiving ou Noël. Du point de vue de la dinde, l’idée qu’elle se fait de la vie peut se résumer à « on va me nourrir tous les jours jusqu’à ma mort naturelle, et cela ne changera jamais ». Chaque jour qui passe semble confirmer ce point de vue, son exécution imprévisible la veille de la fête constituant pour elle un « cygne noir ».

Nassim Nicholas Taleb est aujourd’hui considéré comme le penseur contemporain le plus iconoclaste de la planète par le très prestigieux « Times » britannique.

Essayiste littéraire, épistémologue, ancien trader « quant » ayant œuvré dans les plus grandes banques d’investissement de Wall Street, universitaire mondialement reconnu pour ses recherches sur le hasard et la connaissance, Nassim Taleb se consacre aujourd’hui entièrement à son grand dessein : Tâcher de déterminer comment vivre et agir dans un monde dont la compréhension ultime nous échappe, et apprendre à faire face aux incertitudes et autres aléas dont les conséquences sont souvent déterminantes.

Après avoir engrangé une fortune (35 à 40 millions $ selon les indications fournies par le Times) lors du krach d’octobre 1987, notamment grâce à sa perception aiguë du couple risque/rendement qui prévalait alors, le jeune trader fraîchement retraité d’origine libanaise décida alors de se consacrer à sa seule et unique passion : la réflexion pure sur l’épistémologie du hasard.

Pensez à partager

Source : Wikipedia théorie du cygne noir  et Le Dormeur doit se Réveiller 

A propos de l'auteur

Abdel and Co

Laisser un commentaire