Philosophie Religion Sciences & Co

LES MOTS DU CORAN : HAQQ

Publié par Abdel and Co

Le terme Haqq est souvent traduit par  » vérité » . Ainsi il en va de l’expression  » Dīn al haqq » comprise comme étant  » La Religion de la vérité ». Qu’en est il dans la société au 7ème siècle ? La traduction du terme Haqq par vérité ne prend pas suffisamment en compte l’arrière plan social de la société d’énonciation du Coran

AL-HAQQ DANS LE CORAN EST TOUJOURS LIÉ À UNE UTILITÉ POUR LES HOMMES

– Ce qu’il est bon et juste de faire par rapport à une situation en appréciant la situation dans laquelle on se trouve pour agir en conséquence

– La réalité de la situation dans laquelle on se trouve et qui amène à adopter la juste conduite celle qui préserve la survie et la prospérité du groupe auquel on appartient.

– Le haqq est toujours lié à une utilité pour les hommes

PREMIER EXEMPLE : SOURATE 17 VERSET 81

وَقُل جاءَ الحَقُّ وَزَهَقَ الباطِلُ ۚ إِنَّ الباطِلَ كانَ زَهوقًا

Hamidullah traduit ainsi : 81. Et dis : « La Vérité (l’Islam) est venue et l’Erreur a disparu. Car l’Erreur est destinée à disparaître ».

NOTRE TRADUCTION

Et dis la juste (voie) nous est venue (de toi) ; (la voie) qui ne mène à rien s’est effacée ; ce qui est vain ne peut que disparaître.

C’est la thématique de la piste à suivre ; la voie d’Allah qui s’oppose aux pistes précédentes celles des âliha ou la voie des ancêtres qui sont jugées sans utilité pour le groupe tribal et le menant à sa perte.
bâtil s’oppose à haqq comme l’inutile qui ne sert à rien, et à ce qu’il est juste de faire pour la vie du groupe.

zahaqa se dit de ce qui va disparaître parce que cela n’a pas d’utilité. zâhiq désigne l’animal très maigre qui n’a pas de moelle et qui va mourir

DEUXIÈME EXEMPLE: SOURATE 9 VERSET 33

هُوَ الَّذي أَرسَلَ رَسولَهُ بِالهُدىٰ وَدينِ الحَقِّ لِيُظهِرَهُ عَلَى الدّينِ كُلِّهِ وَلَو كَرِهَ المُشرِكونَ

Traduction Hamidullah: Religion de la vérité

C’est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu’elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu’en aient les associateurs.

NOTRE TRADUCTION

C’est lui (Allâh) qui a envoyé son messager (pour indiquer) la bonne route, hudâ (donnée à suivre pour ne pas s’égarer et donc aller à sa perte) et la voie de justesse, dîn al-haqq (celle qui permet de prendre les bonnes décisions) pour la faire prévaloir (parce qu’elle est plus efficace et utile pour le bonheur des hommes) sur toute autre voie ‘alâ al-dîn kulli-hi ; même si ceux qui associent à Dieu répugnent (à s’y engager)

On serait en fin de période médinoise alors que la confédération médinoise a rallié la plupart des tribus de l’Arabie occidentale. Ce discours viserait à rallier les derniers hésitants.

La traduction habituelle décontextualise complètement le passage et l’universalise ; c’est le contraire qu’il faut faire.
Il est catastrophique de traduire dîn par religion. Dans les passages coraniques médinois, il renvoie au dên du pehlevi (le persan des Sassanides) et est passé en arabe en signifiant la voie ou la coutume à suivre.

Par contre les passages mekkois renvoient à l’hébreu dân le jugement dans le Coran, yawm al-dîn, le Jour du Jugement. Dîn avec le sens de voie à suivre n’apparaît qu’à Médine

TROISIÈME EXEMPLE: SOURATE 7 VERSET 43 ( EXTRAIT)

 » … لَقَد جاءَت رُسُلُ رَبِّنا بِالحَقِّ…

Traduction Hamidullah : Les messagers de notre Seigneur sont venus avec la vérité.

Notre Traduction:

Les messagers de notre Seigneur viennent avec ce qui est juste (de faire), al-haqq plutôt qu’avec la vérité

Le haqq du Coran est toujours lié à une conduite à adopter, adhésion et entrée en alliance ou conduite qui consiste à suivre la bonne voie tracée par Dieu.

Rachid Benzine
Son dernier livre, Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir ?

 

A propos de l'auteur

Abdel and Co

2 Commentaires

Laisser un commentaire