Politique

Aux héros oubliés….

Publié par Abdel and Co

Claudette Colvin héros oublié de l’histoire 

Si vous demandez qui fut la première femme du mouvement des droits civiques américains, on vous répondra certainement Rosa Parks, cette femme noire qui a refusé de laissé son siège de bus à un passager blanc. Mais Parks ne fut pas  la première à le faire, de loin : quelques autres femmes afro-américaines ont protesté de manière similaire des années avant elle.

colvin-min

Un exemple notable est celui Claudette Colvin : elle refusa de laisser sa place à une femme blanche dans le bus bondé et elle fut rapidement arrêtée pour cela. Cet événement s’est passé le 2 mars 1955, neuf mois avant que Parks n’entre dans l’Histoire pour les mêmes raisons. Ce qui à coûté à Colvin sa place dans les mémoires, c’est qu’elle était enceinte, célibataire et âgée seulement de 15 ans. La National Association for the Advancement of Colored People (association nationale pour la promotion des gens de couleur, NAACP) a considéré que l’adolescente ne serait pas une bonne représentante de son mouvement et lui a préféré Parks, une femme mariée respectable, également secrétaire de la NAACP au moment des faits (qui est une mise en scène prévue d’avance) qui l’ont immortalisée.

 Apres le procès de Colvin, la Cour suprême a mis fin à la ségrégation dans les bus en Alabama. 

Pourquoi l’Histoire oublie-t-elle certains personnages ?

Expert: Mary Lovell

Mary S. Lovell

Mary S. Lovell

Mary S. Lovell a écrit une dizaine de biographies historiques, notamment sur la famille Churchill. Le film Amelia de Mira Nair, avec Richard Gere et Hilary Swank, est basé sur sa biographie d’Amelia Earhart.

L’Histoire a-t-elle ses chouchous ?

Il est inévitable que certaines personnalités historiques attirent plus l’attention que d’autres, tout simplement parce qu’elles sont plus intéressantes. Pourquoi Louis XIV est-il plus connu que Philippe III ? Tout simplement parce que son existence a été plus romantique et spectaculaire, plus « médiatique », dirions-nous aujourd’hui. Si vous vous amusez à demander à 1000 personnes de cité 10 personnages historiques, il y a de fortes chances que les mêmes noms reviennent régulièrement. La télévision et le cinéma ont eu un véritable impact, bien sûr, sans oublier que les noms changeraient d’un pays à l’autre, chacun ayant ses héros nationaux.

Pourquoi certains personnages, aussi méritants que d’autres dont on se souvient, sont-ils oubliés ?

Je ne crois pas qu’il y ait une explication universelle. Par exemple, un Hitler ou un Staline resteront aussi longtemps dans les mémoires qu’un Albert Einstein, pour des raisons à l’évidence très différentes. Souvent, quand je fais des recherches, je suis étonnée par des personnes dont je n’ai jamais entendu parler et qui ont eu des vies extraordinairement intéressantes. Ces personnages étaient très connus de leurs contemporains, mais ont été oubliés.

Pour marquer l’Histoire, est-ce une question de chance ou y a-t-il une formule gagnante?    

La chance, si vous voulez appeler ça ainsi, joue un rôle, mais je crois que c’est surtout un événement particulier, une image simple et forte, qui marque les esprits et attire l’attention générale. Le vase de Soissons, par exemple. Beaucoup de gens vous diront que c’est en rapport avec Clovis, mais seront incapables de vous dire quand il a vécu et à quoi correspond cette anecdote, historiquement. Malgré tout, l’image est restée.

Comment faire en sorte que ces héros oubliés aient la reconnaissance qu’ils méritent?

C’est le rôle de l’école, en premier lieu. J’ai eu beaucoup de chance avec mes professeurs, dans les années 40 et 50. A l’époque, l’histoire était considérée comme un sujet important et j’ai eu des précepteurs qui aimaient profondément ce sujet. Mais je ne suis pas certaine que ce mode d’apprentissage soit encore aussi vrai, aujourd’hui. J’ai rencontré des gens dont les connaissances sur le XVIe siècle se résument à la série télé des Tudors. Ils ne se rendent pas compte que c’est essentiellement de la fiction !

Trois règles pour qu’on ne vous oublie pas

[one_third][dropcap] 1 Soyez « historiquement médiatique » En général, l’Histoire favorise les hommes blancs riches, donc si c’est votre cas, vous partez avec un certain avantage. Sinon, vous pouvez vous appuyer sur une vie trépidante ou une mort dramatique, ça marque les esprits.[/dropcap][/one_third] [one_third][dropcap] 2 Soyez le premier Que ce soit pour déposer un brevet ou briser les normes de la société, ne laissez personne vous précéder. L’Histoire aime les premiers, donc vérifiez que personne n’est passé avant vous. Par exemple, vous vous souvenez des noms du deuxième équipage à se poser sur la lune ?[/dropcap][/one_third] [one_third_last][dropcap] 3 Ayez des témoins Si personne ne vous a vu faire, c’est comme si ce n’était pas arrivé, historiquement parlant. Il vous faut des témoins et une couverture médiatique suffisante pour passer le mot au-delà des frontières, afin que le plus de monde possible soit au courant.[/dropcap][/one_third_last]

Source : Tout sur l’Histoire N°7 juillet – Août 2015

A propos de l'auteur

Abdel and Co

Laisser un commentaire