Philosophie Sciences & Co

Les zombies de Chalmers

Publié par Abdel and Co

L’un pense, donc il est, quand l’autre ne peut penser, mais il existe aussi. Quelle est au juste la différence entre eux ?

David Chalmers a récemment ranimé l’argumentation en faveur du dualisme corps-esprit en affirmant que les zombies étaient métaphysiquement possibles. Il entend par « zombie » un être qui ressemble physiquement à une personne consciente mais qui cependant ne l’est pas du tout. Puisque les zombies ont le physique d’humains conscients. Quand votre jumeau zombie marche sur un clou, il s’écrie « Aïe ! » mais il ne sent rien. L’argument de Chalmers en faveur du dualisme commence avec l’idée qu’un univers zombie est concevable. Il n’y a pas de contradiction au scénario selon lequel il existerait un univers physiquement semblable au nôtre en tous points de vue, sauf que les créatures qui en feraient partie seraient totalement dépourvues de conscience. Si le concept est correct, alors la conscience s’avère très différente des autres phénomènes biologiques, puisqu’il y a contradiction à imaginer un univers physiquement semblable au nôtre où notre jumeau zombie ne pourrait ni respirer, ni digérer, ni se reproduire comme nous le faisons. Chalmers soutient que, grâce à la concevabilité de ce scénario, les zombies sont une possibilité métaphysique. Dans ce cas, puisque nous sommes conscients, notre univers contient plus que des entités physiques, plus que des objets composés uniquement de particules physiques et agrémentés de certains arrangements. Il comprend également une conscience non physique!

Condensé en 3 secondes :

Peu importe jusqu’à quel point vous connaissez la composition physique de la personne assise près de vous, il est possible que ce soit un zombie.

Réflexion en 3 minutes :

Le point de vue de Chalmers rejoint le dualisme, puisqu’il affirme que la conscience n’est pas physique. Mais, contrairement à René Descartes, il ne pense pas qu’il existe des substances mentales. Il soutient au contraire que la conscience est un élément non physique de certains objets physique dont, en particulier, le cerveau humain. De nombreux philosophes défendant le physicalisme sont en désaccord avec la théorie de Chalmers et répondent que, même si le scénario zombie n’est pas contradictoire, il ne s’ensuit pas que les zombies soient métaphysiquement possibles.

Source : 3 minutes pour comprendre les 50 plus grandes théories philosophiques.

A propos de l'auteur

Abdel and Co

Laisser un commentaire