Business Culture Développement personnel Lifestyle

STRATÉGIES DU GÉNIE : WALT DISNEY partie 2 « Le réaliste »

Publié par Abdel and Co

Le réaliste (réaliste et pragmatique) :

Toute aussi importante que son aptitude à rêver était la façon experte dont Disney transformait les rêves en réalité. Il pensait que pour être vraiment inventif il fallait une boucle de rétroaction entre le « rêveur » et le « réaliste ». Rendre quelque chose tangible et réel implique l’utilisation d’outils et de développements techniques. Disney se tenait continuellement à jour des progrès de son époque, soutenant :

Notre entreprise a grandi avec les progrès techniques. Si ceux-ci  devraient s’arrêter, vous pourriez préparer l’oraison funèbre de notre medium. C’est dire à quel point les artistes sont devenus dépendants des nouveaux outils et raffinements que les techniciens nous ont donnés […] il est impossible de savoir jusqu’où nous irons si les techniciens continuent à nous fournir de nouveaux et meilleurs outils¹

La stratégie primaire de Disney, et sa force majeure en tant que réaliste, était sa capacité à décomposer et à ordonner les éléments de ses rêves en unités de taille gérable. En fait Disney innova avec l’invention du processus du story-board, qui est maintenant utilisé par la plupart des grands cinéastes.
D’un point de vue stratégique, le processus de story-board consiste à définir et ordonner les éléments critiques nécessaires pour obtenir un résultat donné ne se limite pas au tournage, mais peut servir à tous les types de planification. Il peut être utilisé pour esquisser et organiser un projet dans l’entreprise, un séminaire de formation, un programme informatique, et ainsi de suite.

Une bonne idée de scénario, dans notre travail, est quelque chose d’impondérable. Elle semble largement composée de chance et d’inspiration. Elle doit être excessivement simple, et susceptible d’être raconté en deux ou trois mille mètres de pellicule. Elle doit, par-dessus tout, posséder cette qualité insaisissable qu’on appelle le charme. Elle doit être très simple, présenter un attrait universel, et quantité d’autre chose qu’il est impossible d’épingler par des mots, et qu’on peut ressentir d’intuitivement »²

Disney était capable de s’associer à ses personnages, d’adopter leur personnalité et de voir le monde de leur point de vue. Dans le langage de la PNL, c’est ce que l’on appellerait la capacité à adopter la « deuxième position ». La « première position » consiste à voir, entendre et ressentir un événement à partir de son propre point de vue. La « deuxième position » consiste à voir, entendre et ressentir un événement à partir de perceptuelle de quelqu’un d’autre, position qui comprend également des valeurs, des croyances, des émotions. La « troisième positions » serait celle dans laquelle vous vous voyez en réalité comme un spectateur observant d’un point de vue plus distant et dissocié.
En résumé, Disney le réaliste était plus orienté vers le ressenti et l’action que vers la vision. Le réaliste est tourné vers l’avenir, mais il agit plus dans une perspective à court terme sue le rêveur se comporte « comme si » la vision à long terme était accessible, et utilisant des approximations successives pour « décomposer » le rêve et le transformer en réalité.

Bonus²:

Laissons place au Réaliste:

Revenez dans un état de conscience dit normal et en fonction des réponses apportées aux questions, prenez la place du Réaliste.

Retournez dans une transe légère visualisez un endroit différent du premier visitez le un peu sentez-vous a l’aise, puis analysez sans censure ou contrainte toutes les options abordées par le Rêveur.
Ce point de vue vous aide à élargir votre vision organisatrice et à poser les bases réalistes de ce qui été jusqu’alors une idée, un objectif ou autre…

  • Par quoi allez vous commencez ?
  • Quelles sont les ressources que vous avez à disposition ?
  • Par quelles étapes allez-vous passer ?
  • Allez-vous faire face à des obstacles ?
  • De quelle manière allez-vous les éviter ?
  • La stratégie mise en place est-elle vraiment écologique pour vous, votre entourage….?

Stratégie Disney 3 - R. Dilts

Pour penser comme un Réaliste, il est utile d’avoir la tête droite et le regard porté devant soi, ce dans une position symétrique, légèrement penchée en avant.

Partie 1 : STRATÉGIES DU GÉNIE : WALT DISNEY « Le rêveur »

Partie 3 : STRATÉGIES DU GÉNIE : WALT DISNEY « Le critique »

Partie 4: STRATÉGIES DU GÉNIE : WALT DISNEY « Conclusion »


½ Disney W., Growing Pains

Source : Mozart Et Disney Stratégies Du Génie De Robert Dilts, ²Stratégies du Génie : Le Générateur de Créativité de Walt Disney

A propos de l'auteur

Abdel and Co

Laisser un commentaire